En savoir plus sur les orthèses

Ce qu’est une orthèse

Une orthèse plantaire est un support qui se porte sous les pieds et qui est interchangeable dans les diverses chaussures. Comme nous avons une paire de pieds, nous portons une paire d’orthèses.


À quoi servent-elles?

La paire d’orthèses sert à replacer les pieds dans leur position idéale et à les maintenir dans cette bonne position. L’arrière et l’avant du pied seront alors bien droits et l’arche sera bien soutenue. De cette manière, les muscles et les tendons pourront fonctionner idéalement et il sera possible d’éviter les douleurs causées par la compensation, la surutilisation et la pression excessive.


Types d'orthèses

Les orthèses peuvent être fabriquées avec différents matériaux. Il en existe principalement deux catégories. En clinique podiatrique, selon les matériaux utilisés dans la fabrication de la coquille, c’est à dire de la partie fonctionnelle de l’orthèse : celles faites de matériaux plus mous que l’on appelle orthèses accommodatives (ou accommodantes) et celles fabriquées à partir de matériaux plus solides que l’on nomme orthèses rigides. Plus les matériaux sont mous, moins les pieds peuvent être maintenus dans leur position idéale. Plus les matériaux sont rigides, moins ils permettent de mouvement. De plus, les matériaux plus mous durent beaucoup moins longtemps et les orthèses fabriquées avec ces matériaux doivent être remplacées plus souvent. Toutefois, même si la coquille est faite de matériaux plus rigides, elle peut être recouverte de matériaux plus mous afin d’en augmenter son confort et sa capacité à absorber les chocs.


La préférence des podiatres de la clinique

Vos podiatres de la Clinique podiatrique du Saguenay privilégient des orthèses de type semi-rigide. Ces dernières sont un bon compromis entre les orthèses accommodantes et les orthèses rigides. Une paire d’orthèses podiatriques semi-rigides ne plie que dans le sens du mouvement, donc elle est capable de vous garder droit en tout temps, tout en favorisant les pas et en absorbant les chocs. Ces orthèses durent en moyenne une dizaine d’années chez les adultes, tandis que chez les enfants en croissance, leur durée de vie est réduite à environ un an et demi à deux ans. Ces orthèses peuvent corriger, totalement ou en partie, les pieds problématiques chez les enfants, pourvu qu’elles soient portées de la bonne façon et selon le nombre d’heures indiquées quotidiennement.


Chez l'enfant

Chez l’enfant de plus de trois ans, la paire d’orthèses est utilisée dans un but correctif, un peu comme les broches pour les dents mal alignées. La correction d’un pied se fait au fur et à mesure que l’enfant grandit et peut prendre en général de sept à dix ans. La correction est possible tant que l’enfant est en croissance (en moyenne chez les filles jusqu’à treize ou quatorze ans et chez les garçons jusqu’à quinze ou seize ans). Après ces âges, la paire d’orthèses n’agit plus pour une correction des pieds, mais plutôt pour un contrôle des pieds (comme chez l’adulte).


Chez l’adulte, l’orthèse soulage la douleur et l’inconfort, mais ne corrige en rien les pieds.

orthèses, orthèses; Chicoutimi; podiatre

Étapes pour l’obtention des orthèses

Tout commence par un examen biomécanique podiatrique qui servira à cerner l’origine du problème. Cette évaluation de la fonction mécanique du pied et des membres inférieurs est faite par votre podiatre en trois étapes : en position debout stationnaire, à la marche et en position couchée.


Si l’option de traitement approprié s’avère être le port d’une paire d’orthèses, il faudra prendre une photo de vos pieds. Cela servira à visualiser les endroits sous votre pied qui portent la pression de votre corps.


Ensuite, il faudra réaliser un moulage de vos pieds dans une mousse ou à l’aide de plâtre. En plaçant les pieds dans la position idéale, on obtient ainsi l’empreinte qui sera utilisée pour mouler vos orthèses sur mesure.


Ces moules seront envoyés dans un laboratoire qui fabriquera vos orthèses selon toutes les spécifications demandées par votre podiatre dans sa prescription.


Lorsque vos orthèses sont prêtes, notre personnel s’assurera qu’elles soient conformes et vous fournira des conseils pour leur port, leur entretien, etc.


Votre podiatre assure le suivi tout au long de votre traitement, et ce pour toute la durée de vie de vos orthèses. Ce suivi est primordial afin de nous assurer que vos orthèses vous conviennent toujours, qu’elles n’ont pas d’usure et pour assurer la correction maximale possible chez l’enfant.


Cliquez ici pour obtenir plus d’information sur les orthèses plantaires.

  • Différence entre podiatre et orthésiste

    Le podiatre est un professionnel autorisé par la Loi à traiter les affections locales des pieds qui ne sont pas des maladies du système. Dans sa pratique professionnelle, le podiatre est aussi autorisé, sous certaines conditions, à faire de la radiologie et à prescrire des médicaments. Entre autres, il identifie les problèmes affectant le système musculo-squelettique des pieds, c’est-à-dire les troubles de postures, d’alignement, les déformations et autres types de déviations affectant les structures osseuses et articulaires des pieds. Il diagnostique et évalue les troubles de la démarche engendrés par les faiblesses et vices de posture des pieds. Il traite les pathologies affectant le système musculo-squelettique (déformation d’arrière-pied, d’avant-pied, pieds plats). Il prescrit toutes formes d’appareillages nécessaires aux pieds, telles orthèses et chaussures correctives. Pour pratiquer au Québec, il doit être membre de l’Ordre des podiatres du Québec et doit être détenteur d’un doctorat en médecine podiatrique. Cliquez ici pour obtenir des informations de l’Ordre des podiatres du Québec concernant les orthèses plantaires.


    L’orthésiste prothésiste conçoit, fabrique, ajuste, répare et entretient les prothèses (membres artificiels) et les appareils orthopédiques (orthèses et corsets) prescrits par un professionnel de la santé comme un médecin ou un podiatre. Il doit être détenteur d’un diplôme d’études collégiales en technique d’orthèses et de prothèses orthopédiques et doit être membre de l'Ordre des technologues professionnels du Québec pour pouvoir pratiquer dans notre province.


    Qu’est-ce qu’une bonne chaussure?

    Une bonne chaussure est celle qui est appropriée à votre type de pieds. Elle aura donc des caractéristiques différentes dépendamment de votre type de pieds (pieds plats ou creux). Voici les principales caractéristiques convenant à la plupart des types de pieds :


    • Une bonne chaussure est une chaussure de longueur et de largeur adéquate avec un boîtier pour les orteils (empeigne) assez ample et profond. Afin de vous en assurer, placez-vous debout sur un carton mou (comme celui d’une boîte de céréales), demandez à quelqu’un de dessiner la forme de vos deux pieds (car ils sont différents l’un de l’autre), découpez et identifiez-les. Placez ces cartons dans les chaussures et vous saurez si vos pieds doivent faire un compromis pour entrer dans ces chaussures ou bien si celles-ci sont trop amples pour vous. Une chaussure trop grande n’est pas préférable à une chaussure trop petite.
    • Le renfort arrière (talon) et l’arche doivent être assez solides. Lorsque vous les serrez, vous devez ressentir une bonne résistance.
    • La semelle doit être semi-rigide en la pliant et la tordant. Elle doit donc plier un peu en plein centre.
    • La chaussure doit avoir un bon coussinage qui couvre tout le fond de celle-ci. La sensation éprouvée, lors de sa compression, doit être celle que l’on ressent lorsqu’on exerce une pression sur l’avant-bras. Trop de coussinage nuit au travail des propriocepteurs situés sous les pieds (récepteurs captant la position du pied dans l’espace) et fait travailler les muscles et tendons en excès, favorisant ainsi les blessures. À l’inverse, un coussinage insuffisant cause un manque d’absorption des chocs et peut causer les mêmes problèmes.
    • Une chaussure ne s’agrandit pas, elle s’assouplit avec le temps. Une chaussure restera trop grande même si vous ajoutez une fausse semelle et elle pourra vous blesser. Vous devriez toujours essayer vos chaussures sur un plancher dur afin de bien les tester. Toujours acheter ses chaussures en fin de journée ou en début de soirée, car les pieds enflent en cours de journée.


    Et pour les enfants?

    Quand l’enfant commence à marcher, il devrait porter une chaussure («bottine») la plupart du temps quand il est debout et actif, ce qui représente environ les deux tiers de sa journée éveillé. Les parents ont tendance à laisser trop souvent leurs enfants pieds nus. Il est toutefois adéquat de laisser les enfants marcher occasionnellement sans chaussures sur des surfaces naturelles (gazon / sable / terre battue) afin de stimuler le développement neuromusculaire et proprioceptif. Lorsque l’enfant marche depuis un an, les parents peuvent passer de la bottine à une chaussure régulière. À ce moment, les muscles et les ligaments des chevilles sont suffisamment solides pour soutenir le poids de l’enfant.

    pied droit

    Vos pieds ont
    besoin d'être soignés?

    Contactez-nous Pied gauche

    Comment savoir si la personne que vous consultez est un podiatre?

    Informez-vous
    Création de

    Mention legale