Clinique podiatrique problèmes d'ongles et problèmes de talons

Verrues

Les verrues plantaires (affectant le pied) sont souvent faussement identifiées à de la corne. Les verrues sont des lésions rugueuses, bien délimitées, généralement surélevées, localisées sur la plante du pied. Elles sont causées par le virus du papillome humain. Vous devez entrer en contact avec le virus pour que celui-ci pénètre directement dans la peau par une porte d’entrée (blessure, crevasse, abrasion, point de pression). Les verrues sont contagieuses, car c’est une infection virale (un peu comme la grippe). Elles peuvent apparaître en un seul amas ou plusieurs et peuvent même former une mosaïque.

Verrues

Traitements et recommandations possibles :

  • Éviter de marcher pieds nus dans des endroits publics (douches, vestiaires, piscines, tapis de chambre d’hôtel);
  • Appliquer des acides ou d’autres produits antiverruqueux;
  • Injecter un médicament tel que le sulfate de bléomycine par injection sous pression, i.e. sans aiguille.


Cliquez ici pour obtenir des informations des l’Ordre des podiatres du Québec concernant les verrues plantaires.


Traiter l’hyperkératose

Hyperkératose (callosités), corne, cors et crevasses


L’hyperkératose est la manière dont la peau se protège contre une irritation, une pression ou une friction excessive (agressions). C’est un épaississement de la couche cornée de la peau. La corne se forme si ces agressions sont diffuses. Cependant, si les agressions se situent en un endroit précis, la corne se forme, mais elle s’encave dans la peau (un peu comme une pyramide à l’envers ou comme un caillou pointu dans le pied). On l’appelle alors un cor. On peut retrouver les cors sur les articulations des orteils (cors durs), entre les orteils (cors mous communément appelés œil de perdrix) ou sur la plante du pied. Toutefois, si la corne épaissit trop, elle se fendille et forme des crevasses.


Ces affections du pied sont souvent causées par des chaussures mal ajustées; elles peuvent aussi être dues à une instabilité mécanique du pied qui crée une friction ou une surcharge répétée dans la région affectée. La peau sèche peut aussi être un facteur initiateur fréquent.

Hyperkératose (callosités), corne, cors et crevasses


Traitements et recommandations possibles :

  • Débrider l’hyperkératose. Votre podiatre est le professionnel habilité à les traiter de façon sécuritaire et stérile. Elle utilisera principalement comme instrument un scalpel et une fraiseuse;
  • Appliquer une crème hydratante matin et soir. En mettre une petite couche mince, qui pénètre bien dans la peau. Ne jamais en mettre entre les orteils, car cela favoriserait la formation de champignons;
  • Il est déconseillé d’essayer de l’enlever soi-même à l’aide de ciseaux ou de lames de rasoir. De même, l’utilisation de produits chimiques commerciaux pour détruire l’hyperkératose est déconseillée chez les diabétiques ainsi que chez les personnes atteintes de maladies vasculaires périphériques;
  • Utiliser pierre ponce, lime d’émeri ou râpe après le bain ou la douche, mais jamais plus de deux ou trois fois durant la semaine. Ne pas répéter le mouvement plus de deux à trois fois au même endroit, car cela causerait une irritation à laquelle le corps répondrait en formant plus de corne;
  • Utiliser des crèmes et des onguents médicamenteux;
  • Utiliser du bandage liquide ou de la colle instantanée;
  • Utiliser coussinets, fausses semelles, produits en gel (capuchon, tube, écarteur, séparateur), orthoplasties (orthèse digitale ou support pour orteils fait sur mesure);
  • Porter des bas sans couture ou à l’envers ou sans bout;
  • Porter des chaussures appropriées à votre type de pied;
  • Un examen biomécanique podiatrique peut être nécessaire afin de cerner l’origine du problème.


Pied d’athlète


Le pied d’athlète est une infection fongique (causée par des champignons). Cette infection est souvent appelée mycose ou tinea pedis. On la retrouve sur et sous les pieds, mais bien plus souvent sur la peau située entre les orteils. On la reconnaît aux symptômes suivants : petits boutons (vésicules) rouges; démangeaison; peau fendillée, blanche et humide qui se détache, puis pèle. Comme c’est une infection, elle peut facilement être transmise d’une personne à une autre, par exemple dans les endroits publics tels les douches, piscines, tapis de chambres d’hôtel ou tout environnement humide ou chaud comme vos bas ou vos chaussures.

Pied d’athlète


Traitements et recommandations possibles :

  • S’assurer qu’il s’agisse bien d’un pied d’athlète et non d’un autre problème de peau comme l’érythrasme, le psoriasis ou l’eczéma;
  • Éviter de marcher pieds nus dans des endroits publics (douches, vestiaires, piscines, tapis de chambre d’hôtel);
  • Bien assécher la peau entre les orteils après chaque bain ou douche et laver ses pieds au moins une fois par jour;
  • Garder les pieds secs et propres. Afin de transpirer le moins possible, utilisez des bas faits de fibres naturelles (coton, laine) et évitez les produits synthétiques (nylon, spandex). Plus les bas sont de couleur foncée (noirs, bleu marine) plus vous transpirerez, plus ils sont pâles (blancs ou beiges), moins ils vous feront transpirer. Changer de bas en mi-journée s’ils sont mouillés;
  • Prescrire un antifongique topique. Votre podiatre préfèrera une lotion à une crème, car elle est moins graisseuse et garde le milieu moins humide, ce qui favorise une guérison plus rapide. L’application de l’antifongique se fait matin et soir, en couche mince qui pénètre bien dans la peau;
  • Porter des chaussures et des bas qui permettent l’évacuation d’humidité;
  • Si cela persiste malgré tous vos bons soins et efforts, des antifongiques en comprimés sous prescription de votre médecin de famille seront alors requis.
pied droit

Ne laissez plus vos pieds vous faire souffrir!

Contactez-nous Pied gauche

Comment savoir si la personne que vous consultez est un podiatre?

Informez-vous
Création de

Mention legale