Faites évaluer vos pieds

Évaluation, Évaluation; Chicoutimi; Évaluation avec le podiatre

L’évaluation :


Elle sert à identifier si la douleur ressentie est causée par un mauvais fonctionnement de la mécanique du pied ou par une autre cause. Les douleurs peuvent être ressenties aux :

  • Pieds, chevilles
  • Jambes
  • Genoux
  • Cuisses
  • Hanches
  • Dos, cou, épaules, maux de tête


Étapes

  • Prise des informations et questions
  • Examen biomécanique podiatrique
  • Explication du problème
  • Explication des solutions possibles
  • Choix du traitement


Examen biomécanique podiatrique


C’est un examen qui se déroule en trois phases :

  • Debout stationnaire
  • À la marche
  • Couché


Il sert à évaluer et diagnostiquer les troubles de la démarche engendrés par les faiblesses et vices de posture des pieds. Il met les pieds en relation avec le reste du corps.


Types de pieds

Évaluation, Évaluation; Chicoutimi

Problèmes les plus fréquents

  • Fasciite plantaire (Épine de Lenoir)
  • Oignon (Hallux abducto-valgus ou hallux valgus)
  • Orteil marteau
  • Pieds plats et pieds creux
  • Douleurs compensatoires au reste du corps


Fasciite plantaire (Épine de Lenoir)

Évaluation, Évaluation; Chicoutimi

C’est une inflammation du fascia plantaire (membrane fibreuse épaisse et élastique qui part du talon et s’insère à la base des orteils). Ce fascia sert à maintenir l’arche plantaire et à absorber les chocs. La douleur ressentie se situe au talon, dans l’arche du pied ou à la base des orteils.


Plusieurs facteurs peuvent provoquer un étirement excessif du fascia causant une inflammation (fasciite plantaire) : une activité intense ou nouvelle, des rénovations, un excédent de poids (déménagement, grossesse, embonpoint), un accident, un faux mouvement, des chaussures mal adaptées ou un déséquilibre dans la fonction du pied.


La fasciite plantaire est aussi appelée « syndrome de l’épine de Lenoir ». L’épine de Lenoir est une calcification du fascia plantaire sur le sens de la longueur du pied. L’épine de Lenoir est visible uniquement par radiographie.


Un examen biomécanique podiatrique servira à cerner l’origine de la fasciite plantaire.

Cliquez ici pour obtenir des informations de l'Ordre des podiatres du Québec concernant la fasciite plantaire.


Traitements et recommandations possibles :

  • Visualiser et obtenir un diagnostic plus spécifique à l’aide d’un appareil d’échographie diagnostique lorsque cela s’avère approprié;
  • Modifier les activités physiques temporairement;
  • Appliquer pendant dix à quinze minutes une serviette mouillée contre le talon avec de la glace par-dessus afin que le froid pénètre profondément, et ce, à deux ou trois reprises en soirée pour soulager l’inflammation causée durant la journée;
  • Faire des exercices d’étirement et d’assouplissement;
  • Porter des chaussures adaptées à votre type de pied;
  • Recevoir des traitements au laser afin de diminuer l’inflammation;
  • Porter des coussinets ou semelles;
  • Porter des orthèses plantaires faites sur mesure;
  • Prendre des médicaments anti-inflammatoires en comprimés;
  • Recevoir une injection d’un dérivé de cortisone au niveau du talon (infiltration guidée par échographie).


Oignon (Hallux abducto-valgus ou hallux valgus)

Évaluation, Évaluation; Chicoutimi

Un oignon est une déviation osseuse. Un mauvais fonctionnement du pied crée une force négative qui résulte en une migration du premier métatarse vers l’extérieur du pied accompagnée d’une déviation du gros orteil (appelé aussi hallux) vers les autres orteils. Avec le temps, un dépôt de calcium peut se former et accentuer l’oignon . Une autre conséquence peut être la formation d’un orteil marteau. Les oignons ne sont pas héréditaires, mais le type de pied qui crée cette force négative l’est. Ils sont aggravés et non causés par le port de chaussures trop étroites, trop courtes ou offrant peu de soutien. Les femmes sont plus affectées que les hommes notamment en raison du type de chaussures qu’elles portent.


Un examen biomécanique podiatrique servira à cerner l’origine de l’oignon


Traitements et recommandations possibles :

  • S’il est rouge et enflé : appliquer durant dix à quinze minutes une serviette mouillée contre l’oignon avec de la glace par-dessus pour que le froid pénètre profondément afin de soulager l’inflammation;
  • Porter des chaussures adaptées à votre type de pied et de la bonne largeur (une chaussure trop large causera un frottement tout aussi néfaste qu’une chaussure trop étroite);
  • Certains produits existent en pharmacie pour diminuer la douleur lors d’une période de crise. Votre podiatre pourra vous les prescrire au besoin;
  • La prescription d’orthèses plantaires permettant un soutien de l’arche du pied et du gros orteil pour ralentir l’augmentation de la déviation;
  • Avec le temps, la déformation peut s’amplifier et nécessiter une intervention chirurgicale pour corriger la déviation de façon permanente. L’intervention peut être réalisée par certains podiatres spécialisés en chirurgie ou par des orthopédistes


Cliquez ici pour obtenir des informations de l’Ordre des podiatres du Québec en ce qui a trait aux oignons.


Orteil marteau


L’orteil marteau est une déformation visible par une contraction (flexion) des articulations de l’orteil. Elle est le résultat d’un déséquilibre entre les muscles fléchisseurs et extenseurs des orteils. L’orteil marteau est souvent un compagnon de l’oignon. Son origine peut être héréditaire, mais la cause la plus fréquente est le port de souliers mal adaptés au type de pied de la personne et qui obligent les plus petits orteils à se replier sur eux-mêmes. La déformation de l’orteil peut devenir permanente et peut être douloureuse si un cor ou de l’irritation se développe.

Évaluation, Évaluation; Chicoutimi

Traitements et recommandations possibles :

  • Port d’une chaussure de longueur et de largeur adéquate avec un boîtier pour les orteils (empeigne) ample, souple et profond. Cela empêchera le frottement continuel des orteils contre le dessus de la chaussure;
  • Débridement de la corne;
  • Orthoplastie (orthèse digitale ou support pour les orteils fait sur mesure);
  • Produits en gel (capuchon, tube, séparateur, écarteur);
  • Orthèses plantaires sur mesure qui stabiliseront les muscles de votre pied;
  • Avec le temps, la déformation peut s’amplifier et nécessiter une intervention chirurgicale pour corriger la déviation de façon permanente. L’intervention peut être réalisée par certains podiatres spécialisés en chirurgie ou par des orthopédistes.


Pieds plats et pieds creux


Le pied plat est un pied dont l’arche plantaire est affaissée tant en position debout stationnaire qu’à la marche. Il est accompagné d’une position vers l’intérieur (éversé) du talon et de la cheville. Ceci demandera aux muscles et aux tendons servant à faire le mouvement vers l’extérieur (inversion) de travailler en excès et ainsi de développer des tensions et des douleurs. Ce pied est souvent qualifié de pied pronateur ou d’hyperpronateur. Le pied plat peut être la cause de certaines douleurs aux pieds, aux jambes, aux genoux aux hanches et même à la colonne vertébrale.


Les causes du pied plat sont multiples, mais plus souvent d’ordre héréditaire. Le diagnostic du pied plat ne peut être fait qu‘à partir de l’âge de trois ans, car avant cet âge, plusieurs os dans le pied sont encore sous forme de cartilage (qui est beaucoup plus mou que l’os) et par conséquent, la forme définitive que prendra le pied ne peut être déterminée. De plus, une tentative de correction du pied (que ce soit une orthèse ou même un renfort d’arche) avant l’âge de trois ans, dans la très grande majorité des cas, risque de déformer les os encore sous forme de cartilage au lieu de les corriger, donc nuire au lieu d’aider.


Le pied creux


Le pied creux, quant à lui, est l’inverse du plat, c'est-à-dire un pied dont l’arche plantaire est très élevée tant en position debout stationnaire qu’à la marche. Il est accompagné d’une position vers l’extérieur (inversé) du talon et de la cheville. Ceci demandera aux muscles et aux tendons servant à faire le mouvement vers l’intérieur (éversion) de travailler en excès et ainsi de développer des tensions et des douleurs. Ce pied est également qualifié de pied supinateur ou d’hypersupinateur. Le pied creux peut également être la cause de certaines douleurs aux pieds ou au reste du corps et ne peut, lui aussi, être diagnostiqué avant l’âge de trois ans, pour les mêmes raisons que celles mentionnées pour le pied plat.


Traitements et recommandations possibles :

  • Porter une chaussure adéquate pour votre type de pied;
  • Faire des exercices d’étirement et de renforcement;
  • Dormir sur le dos ou sur les côtés, mais jamais sur le ventre;
  • S’asseoir toujours avec les jambes droites devant vous ou en position du tailleur (« en indien »);
  • Porter des orthèses plantaires sur mesure permettra au pied de fonctionner dans sa position idéale en tout temps.


Chez l’enfant de plus de trois ans, la paire d’orthèses est utilisée dans un but correctif, un peu comme les broches pour les dents mal alignées. La correction d’un pied se fait au fur et à mesure que l’enfant grandit et peut prendre en général de sept à dix ans. La correction est possible tant que l’enfant est en croissance (en moyenne chez les filles jusqu’à treize ou quatorze ans et chez les garçons jusqu’à quinze ou seize ans). Après ces âges, la paire d’orthèses n’agit plus pour une correction des pieds, mais plutôt pour un contrôle des pieds (comme chez l’adulte).


Chez l’adulte, l’orthèse soulage la douleur et l’inconfort, mais ne corrige en rien les pieds.

pied droit

Vos pieds ont
besoin d'être soignés?

Contactez-nous Pied gauche

Comment savoir si la personne que vous consultez est un podiatre?

Informez-vous
Création de

Mention legale